• panneau-01
  • panneau-02
  • panneau-03
  • panneau-04

  • Réservez vos Wonderbox, Smartbox et autres box !

    ATTENTION !! 05 12 18, 06 12 18 et 08 12 2018 : COMPLET !!!!

    Réservation obligatoire 24h à l'avance via : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Nous nous verrons dans l'obligation de refuser toute prestation sans réservation préalable.

    Merci de votre compréhension.

  • Conférence par Christian LEBLANC

    Dimanche 24 mars 2019 à 15h

         29 EUROS PAR PERSONNE

     Proposée par le Conseil des Échansons de France en collaboration avec le Musée du Vin

    et L’Association pour la Sauvegarde du Ramesseum

                    LA SAINTE MONTAGNE DE THEBES

                                     ET GOURNAH 

    par

       Christian LEBLANC

         Directeur de Recherche Émérite au CNRS

    Directeur de la Mission Archéologique Franco-Egyptienne de Thèbes-Ouest

    Conseiller scientifique permanent auprès du Centre d’Étude et de Documentation sur l’Ancienne Égypte

    Président fondateur de l’Association pour la Sauvegarde du Ramesseum

    Après la conférence, vous serez conviés à la dégustation de la cuvée de Bordeaux rouge AOC 2012

    mise en vente pour contribuer à la sauvegarde des magasins et celliers du Ramesseum.

     Pour tous renseignements complémentaires appelez le 06 87 96 02 79

    Merci d'envoyer votre chèque de participation (29 euros à l'ordre du Conseil des Echansons de France) au Musée du vin, 5 Square Charles Dickens - 75016 Paris avant le 12 mars 2019

    En vous inscrivant, vous participez au financement des travaux entrepris par C.Leblanc et son équipe pour la restauration des greniers à vin du Ramesseum.

  • Cours de dégustation : 2 heures / 5 vins = 63 euros TTC/personne. Réservation obligatoire.

    Vos questions / Cours de dégustation : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

    • Samedi 15 décembre de 15h à 17h =Initiation à la dégustation : Analyse sensorielle, mécanismes de la dégustation, vocabulaire du Vin, Apprendre à déguster. Dégustation de 5 vins. Il reste 4 places.
    • Samedi 05 janvier 2019 de 10h30 à 12h30 = le Champagne, le vignoble, l'élaboration, le mariage avec les mets.Le cours pour bien commencer l'année !! Dégustation de 5 champagnes = 1 brut, 1 blanc de blancs, 1 rosé, 1 blanc de noirs, 1 non dosé.
    • Samedi 05 janvier 2019 de 15h à 17h = Initiation à la dégustation : Analyse sensorielle, mécanismes de la dégustation, vocabulaire du Vin, Apprendre à déguster. Dégustation de 5 vins.
    • Samedi 12 janvier 2019 de 10h30 à 12h30 = Différence entre Bordeaux et Bourgogne. Dégustation de 6 vins = 2 blancs et 4 rouges.
    • Samedi 12 janvier 2019 de 15h à 17h = Vins et fromages : comment marier les fromages et les vins et toutes vos questions quant aux plateaux de fromages de vos repas ! Dégustation de 5 vins et de 5 fromages en harmonie.
    • Samedi 19 janvier 2019 de 10h30 à 12h30 = Le vignoble de la Vallée du Rhône : les vins de la vallée du Rhône septentrionale.Dégustation de 5 vins.
    • Samedi 19 janvier 2019 de 15h à 17h = Bourgogne : Différence entre Côte de Beaune et Côte de Nuits. Dégustation de 6 vins = 2 blancs et 4 rouges.
    • Samedi 26 janvier 2019 de 10h30 à 12h30 = Initiation à la dégustation : Analyse sensorielle, mécanismes de la dégustation, vocabulaire du Vin, Apprendre à déguster. Dégustation de 5 vins.
boutique
boutique
bons-cadeaux
mini-plan

Historique

Les origines géologiques

historique-caveD’anciennes carrières de calcaire grossier, exploitées entre le XIIIe et le XVIIIe siècle pour fournir les pierres de taille nécessaires aux constructions de la capitale, servent aujourd’hui de cadre au Musée du Vin. Ce calcaire caractérise un étage géologique universellement connu sous le nom de Lutécien (de Lutèce, ancien nom de Paris) situé ici à 37 m 80 au-dessus du niveau de la mer. 
Les galeries du Musée ont été creusées dans la partie inférieure de cette couche géologique, selon la technique des piliers tournés, c’est-à-dire en laissant des piliers régulièrement espacés pour soutenir le ciel. Des murs en maçonnerie ont été édifiés, notamment au XIXe siècle, pour consolider ces galeries. Le calcaire s’est formé par accumulation, au fond de la mer chaude qui recouvrait la région il y a 45 millions d’années, de coquillages dont les fossiles sont encore visibles à certains endroits (mollusques bivalves ou à coquilles allongées). Le puits que l’on peut voir à l’entrée du Musée témoigne de l’existence de nappes phréatiques parfois jaillissantes. Diverses sources d’eau minérale furent en effet découvertes dans ce quartier de Passy entre le milieu du XVIIe siècle et 1754 (d’où le nom donné à la rue des Eaux).
Jugées ferrugineuses et laxatives, les eaux de Passy furent exploitées jusqu’au Second Empire, mais c’est surtout au XVIIIe siècle qu’elles furent le plus en vogue, attirant de nombreux curistes de la bonne société parisienne, des gens de lettre et des artistes.

Les celliers du couvent des Minimes

historique-couventAménagées dans les anciennes carrières, trois salles voûtées, aujourd’hui réservées à la restauration, furent utilisées au XVIe et au XVIIe siècle par les Frères de l’Ordre des Minimes du Couvent de Passy qui y entreposaient leur vin.
L’histoire du couvent remonte à sa fondation en 1472 par François Martorille (1436-1507), canonisé sous le nom de Saint François de Paule. Cet ermite calabrais, réputé comme thaumaturge, fut appelé au château du Plessis-les-Tours, sur la Loire, par le Roi Louis XI en 1475 et autorisé à implanter son ordre en France. 
Le couvent, dont la construction commença en 1493, fut soutenu et enrichi par la reine Anne de Bretagne. Situé le long de l’actuelle rue Beethoven, il était entouré de jardins en terrasses bordant la Seine, mais aussi de vergers et de vignes sur les flancs du coteau.
De ces vignes, dont la rue Vineuse et la rue des Vignes nous rappellent aujourd’hui l’existence, les Frères produisaient un joli vin clairet que le roi Louis XIII aimera boire au retour de ses chasses au Bois de Boulogne.
Le couvent fut désaffecté à la Révolution et ses bâtiments détruits.

Le Conseil des Echansons de France

historique-confrerieRéhabilités après 1950, les anciens celliers servirent un temps de caves au restaurant de la Tour Eiffel avant de devenir le Musée du Vin, propriété depuis 1984 du Conseil des Echansons de France. Cette Confrérie, créée en 1954, a pour vocation de défendre et de promouvoir les meilleures appellations viticoles de nos terroirs. 
Dans ce but, elle organise en France, à l’étranger et ici même, dans ce Musée, de nombreuses manifestations de prestige. Elle rassemble à travers le monde plusieurs milliers de professionnels et d’amateurs qui veillent au maintien du savoir-faire et de la qualité qui font la renommée universelle des vins français.

La visite virtuelle

Le mot du conservateur

Jean-Jacques-HervyCultiver la vigne et faire le vin, ce n’est pas seulement du travail, c’est aussi un art. En France, plus de deux mille ans de savoir faire ont permis de créer des vins mondialement célèbres. Des générations de vignerons, de maîtres de chais, d’œnologues et de tonneliers n’ont cessé de perfectionner leurs techniques pour produire les crus les plus prestigieux. Le Musée du Vin leur rend hommage en évoquant leurs métiers et leurs traditions. Il offre aux visiteurs l’occasion de découvrir ou de reconnaître des objets parfois insolites, souvent oubliés, qui font aujourd’hui partie de notre patrimoine.

A ce titre, ils ne nous intéressent pas seulement pour leur fonction, mais aussi pour les valeurs et les symboles dont ils sont porteurs. Fabriqués avec soin, ils ont acquis une personnalité originale. Les matières qui les composent, la forme qui leur est donnée, la décoration qui peut leur être apportée en font des objets souvent uniques, incarnations d’une connaissance révélée et transmise.

Ils ont une histoire, un vécu qui les rendent émouvants dans leur simplicité. Ils sont beaux en eux-mêmes, tels qu’ils nous sont parvenus, usés par le labeur, inspirant le respect.

Serviteurs du passé, ils en sont la mémoire. Rustiques ou précieux, leur pouvoir évocateur force notre attention. Ils s’offrent à notre regard et à celui des générations futures comme les acteurs d’un temps révolu, témoignant pour toujours du talent de leurs inventeurs et de l’habileté de ceux qui en maîtrisaient l’usage.

Jean-Jacques Hervy
Conservateur du Musée du Vin

Organiser sa visite

visiteVous disposez de 45 minutes

Pour ne pas perdre un instant et avoir le temps de profiter pleinement de ce lieu de charme unique à Paris sans perdre le moindre détail des objets exposés, optez pour une visite audio guidée.* À la fin de la visite, un verre de vin vous sera proposé : vous aurez ainsi perçu tout le charme et l’attrait de ces caves en plein cœur de Paris.

Vous disposez de 1h30


En début de matinée ou d’après-midi, profitez pleinement de ce lieu de charme unique à Paris sans perdre le moindre détail des objets exposés et effectuez la visite audio guidée.* À la fin de la visite, profitez d'une pause œnologique avec une dégustation de 3 verres de vin animée par un de nos experts.

Vous disposez de 2h30


En début de matinée, profitez pleinement de ce lieu de charme unique à Paris sans perdre le moindre détail des objets exposés et effectuez la visite audio guidée.* Enfin, à la fin de la visite, autorisez-vous une pause déjeuner au restaurant du Musée du Vin dans les caves voûtées du XVe siècle. Un choix de menus ou de plats cuisinés par nos propres chefs vous sera proposé, ainsi que des vins en harmonie avec les plats commandés.

Vous disposez d’une demi-journée


Après la visite audio guidée* du Musée du Vin et le déjeuner au sein de son restaurant, prolongez ensuite votre visite de Paris en passant par les incontournables: Trocadéro, Tour Eiffel, Croisières sur la seine, : tous situés à 10 minutes à pied du Musée du Vin.
* Audioguide inclus dans le prix d’entrée, disponible en français, anglais, allemand, portugais, espagnol, russe, japonais et chinois.

Historical Background

Historical Background

Background

Geological Origins


historique-cave

T

The Wine Museum is housed in what used to be crude limestone quarries that were mined between the 13th and the 18th centuries to supply the stones used to build Paris. This limestone is a characteristic feature of a geological age universally known as ‘Lutécien’ (from Lutece, the former name given to Paris) and is situated at 37.80 metres above sea-level. The museum galleries were dug out in the lower part of this geological layer by means of a “turning pillar” technique. The pillars were evenly spaced to support the quarry roof. Especially in the 19th century, stone walls were built as reinforcement for these galleries. The limestone was formed by the accumulation of seashells at the bottom of the warm sea that covered the area 45 million years ago. Fossils from these animals can still be seen in some places (bivalve molluscs or stretched shells). The well at the entrance of the museum is evidence of the existence of occasionally emerging groundwater. Several mineral water springs were actually discovered in the Passy area between the middle of the 17th century and 1754 (hence the name “Waters Road”, “la rue des Eaux”). Deemed ferruginous and laxative, Passy spring water was exploited commercially until the Second Empire, though it was mainly in the 18th century that it became fashionable, attracting water takers from the Parisian ‘upper classes’, writers and artists.

.

The Wine Cellars of the Minimes Monastery

historique-couventThe three vaulted cellars, which today house the Museum restaurant, were used in the 16th and 17th centuries by the Friars of Passy Monastery for storing their wine. The information panels in the corridor leading to the Museum recall the history of this Monastery, which was built by the mendicant Friars of the Minimes Order. This order was founded in 1472 by François Martorille (1436-1507) who was canonized as Saint Francis of Paola. This Calabrian hermit, known to be a thaumaturge (miracle worker), was summoned to Plessis-les-Tours on the Loire by King Louis XI in 1475 and was allowed to expand his order in France. Construction of the monastery began in 1493 and was encouraged and enriched by Queen Anne of Brittany. Built along today’s Beethoven Road, the monastery was surrounded by gardens and terraces going down to the Seine and orchards and vines on the hillside. From these vines, the Friars used to produce a light red wine which King Louis XIII liked to drink on his return from hunting in the Bois de Boulogne. Today, this history is evoked in the presence of surrounding street names such as ‘rue Vineuse’ (Winy Road) and the ‘rue des Vignes’ (Vineyard Road). The monastery was abandoned during the Revolution and the buildings destroyed. Above signboard 6 inside the museum, a piece of belt rope worn by Saint Francis of Paola is exhibited. This object dates back to the time of his death at the Minimes Monastery of Plessis-les-Tours in 1507.

The Echansons Council of France (Le Conseil des Echansons de France)

historique-confrerie

Renovated in the 1950s, the ancient wine cellars were for a time used as a wine storage room for the restaurant at the Eiffel Tower. It later became the Wine Museum and since 1984 has been under the ownership of the «Conseil des Echansons de France». This council, founded in 1954, is dedicated to the defense and promotion of the finest French wines. To this end, the Council organizes many prestigious events throughout France, abroad and here at the museum. The council unites several thousand professionals and wine-lovers from all over the world who promote the “savoir-faire” and quality for which French wines are renowned.